• Est-ce trop demander que de dégager la N80 lors de chutes de neige ou de risque de verglas sur l'ensemble de son parcours quelque soit la Province ou le district routier traversé ?

     

    3081214688_77774547f0.jpg

     



    votre commentaire
  • Le mode opératoire des élections tel que pratiqué sur l'ensemble du Royaume est-il la libre expression démocratique des choix de la population ? Sans entrer dans des considérations philosophico-politiques, du point de vue scientifique lors d'une enquête d'opinion, le questionnaire laisse une possibilité de ne pas sélectionner de réponse. Et cela a du sens.

    Du point de vue de la collecte des données électorales, les réponses sont donc faussées par la simple absence d'une case qui permettrait aux citoyens d'exprimer un non-choix : "aucune des propositions qui me sont faites ne me convient". En quelque sorte un équivalent du "aucun" ou "sans opinion" ou "ne sait pas" des enquêtes réalisées par des bureaux de marketing qui disposent d'une expertise dans la collecte des informations liées à une opinion.

    Dans le processus électoral actuel, non seulement le vote est obligatoire mais une réponse doit absolument être formulée sur base d'une liste élaborée sans concertation avec le citoyen.

    Il reste - répondront certains -  le "vote blanc", mais que signifie-t-il réellement ? "Je ne veux pas voter" ? / "Les personnes de la liste ne me conviennent pas" ? / "Les idéologies proposées ne sont pas celles que je soutiens" ?/ "Je n'ai pas confiance dans le processus" ?

    Et lorsque l'on sait que ces "votes blancs" seront quand même distribués aux différentes familles politiques, le "vote blanc" perd encore de sa valeur de contestation.

    Cette possibilité du citoyen de manifester aux responsables politiques son opinion défavorable quant aux programmes politiques proposés n'est donc pas respectée. Plus grave, en pratique, elle s'exprimera dans des votes dangereux vers des listes extrêmes et renforcera donc les résultats électoraux de partis antidémocratiques par des votes-sanctions. Est-ce vraiment le souhait des représentants politiques de notre pays ?

    Ne serait-il pas envisageable d'ajouter une petite case, par exemple en bas au centre :

    r Aucune de ces propositions

    NB: En cas de résultat non négligeable de ce non-choix,cela supposerait évidemment que les responsables politiques acceptent de se remettre en question ...

     

     


    votre commentaire
  • vive-la-belgique.jpg


    votre commentaire
  • Ce week-end, les 18 et 19 juin 2011, braderie dans la rue Zénobe Gramme et circulation en pagaille. Comme à son habitude, les services de voiries ne mettent en place aucune signalisation de déviation efficace pour orienter la circulation en transit (avertir les utilisateurs en amont des grands axes serait plus judicieu que de plaquer un panneau une fois arrivé sur la route barrée... Idem à la Caserne des pompiers !).

    Mais au-delà de ce manquement récurrent, il semble évident de se poser la question suivante : est-il bien nécessaire de géner la circulation de centaines de conducteurs durant 3 jours (circulation à l'arrêt et bouchons : 20 minutes pour quitter Hannut ce vendredi matin) pour la dizaine de commerçants encore présents dans cette rue alors qu'une autre braderie plus importante sera organisée le we suivant dans la rue Albert 1er et sur la Grand'Place ?

    fete à hannut


    2 commentaires
  • Documentaire diffusé le 15 mars 2011 sur la RTBF (TV belge).

    Cinquante-cinq minutes édifiantes, le reportage explique les enjeux stratégiques, politiques ou financiers, le désespoir des populations locales, la natalité de seulement 10% d'enfants sains, le méga-projet de la superstructure, l'ambilavence des sentiments des techniciens, les inconnues dont les conséquences seront encore à supporter et l'abérration de la remise en service jusqu'en 2000 des 2 réacteurs qui n'ont pas explosé !

    Le ton n'est pas propagandiste, ni militant mais dévoile avec humilité les conséquences après 25 ans et surtout celles qui restent à venir dans une région qui se situe seulement à un coup de vent de chez nous.

    Le lien vers le documentaire n'est plus accessible, reste la bande annonce (qui reflète le contenu de manière décevante ...) : http://www.rtbf.be/video/v_chernobyl-forever?id=866833

     

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique