• Extrait d'un article par sur le site de l'IEW :  link

    ... La France vient d'ailleurs de franchir une étape supplémentaire : si l'utilisation de pesticides dans les espaces verts publics sera interdite chez nous d'ici 2019, le Parlement français vient e, effet de voter une proposition de loi qui l'interdira dans les espaces verts publics à partir de 2020 mais, surtout, également dans les jardins particuliers à compter de 2022 ! De quoi inspirer la Belgique ? Lien vers le texte législatif : link

    Et à quand la dernière étape : une volonté européene de contrer les consortium phyto de l'agriculture ?


    1 commentaire
  • Derniers documents péchés sur le net et non des moindres :

    La liste des produits utilisés sur les pommiers, les périodes d'utilisation et le temps de rémanence de ces agréables composés chimiques ... Acaricides, fongicides, huiles blanches, herbicides, ovicides, larvicides, ... : la liste complète de ce que nous allons absorber sur :

    http://www.agri82.fr/images/stories/2011/phyto_2011/canevas_pommier.pdf

     

    Pommiers phyto tableau  

     Autres liens utiles :

    La liste de tous les symptomes pathologiques en fonction du produit phytosanitaire contaminant (en anglais mais simple à comprendre) :

    http://www.epa.gov/oppfead1/safety/healthcare/handbook/Index1.pdf

    Quelques exemples édifiants :

    Pathologies de la peau : irritations, éruptions, cloques, teint jaune, ecchymose, perte de cheveux, ...

    Système nerveux : maux de tête, confusion, insensibilisation des extremités, dépression,  tétanie, paralysie, ...

    Système gastro-intestinal : nausée, diarrhée, douleurs abdominales, salivation, jaunisse, ...

    Troubles sanguins: hypercalcémie, anémie, anomalies diverses.

    Autres liens utiles :

    Etude française sur les résidus de pesticides : http://www.observatoire-pesticides.gouv.fr/upload/bibliotheque/171959218396043870616875052847/exposition_population_generale_pesticides_2010_vdef.pdf

    Etude canadienne (en fr) sur l'expostion aux pesticides des enfants : http://www.mddep.gouv.qc.ca/pesticides/verger/risque.htm

    Après ces lectures vous ne pourrez plus admettre la bonne parole qui nous assure que "ces produits sont sans effet sur la santé".


    4 commentaires
  • Publié dans l'Ech'eau du Geer 2011, l'info nous concerne tous : familles, public averti, agriculteurs, écoles : "La semaine sans pesticides" se tiendra du 20 au 30 mars dans toute la Wallonie sous forme de conférences et d'animations sur des thèmes variés:  voir le programme de la Province de Liège sur le site de l'asbl Adalia (à Visé) : Alternatives aux pesticides, cours de jardinage bio, sensibilisation aux produits phytosanitaires pour les agriculteurs, haies fleuries,  ...

    http://www.semainesanspesticides.be/vpage.php?id=18&lg=2#

    http://www.adalia.be/

    semaine-sans-pesticide-2011.jpg

    et si vous voulez lire L'Ech'eau : http://www.crhautgeer.be/publications/Echeau_16_mars-2011.pdf

     


    votre commentaire
  • Voici un article qui m'a été envoyé. Je n'ai pas la possibilité d'en vérifier l'intégralité des composants employés, mais même si certains éléments sont exagérés, ne fut-ce que la moitié c'est déjà de trop !

     "Recette de la tarte aux cerises"

     Voici, la liste des produits chimiques utilisés pour la fabrication d'une

    tarte aux cerises de supermarché, depuis le champ de blé jusqu'à l'usine

    agro-alimentaire. Bon appétit!

     

    Histoire de la Pâte

    Pour obtenir la farine, les grains de blé ont été enrobés d'un fongicide

    avant semis.

    Pendant sa culture, le blé a reçu de 2 à 6 traitements de pesticides selon

    les années, 1 traitement aux hormones pour raccourcir les tiges afin

    d'éviter la verse et 1 dose importante d'engrais: 240 kg d'azote, 100 kg de

    phosphore et 100 kg de potassium à l'hectare, tout de même !

    Le blé moissonné, dans le silo, après récolte, les grains sont fumigés au

    tétrachlorure de carbone et au bisulfide de carbone, puis arrosés au

    chlopyriphosméthyl.

    Pour la mouture,

    la farine reçoit du chlorure de nitrosyl, puis de l'acide ascorbique, de la

    farine de fève, du gluten et de l'amylase.

    Ensuite, il faut faire lever la pâte. La poudre levante est traitée au

    silicate de calcium et l'amidon est blanchi au permanganate de potassium.

    Pas de pâte sans corps gras. Ceux-ci reçoivent un antioxydant (pour éviter

    le rancissement) comme l'hydroxytoluène de butyl et un émulsifiant type

    lécithine.

    Histoire de la Crème

    La crème sur laquelle vont reposer les cerises se fait avec des oeufs, du

    lait, et même de l'huile.

    Les oeufs proviennent d'un élevage industriel où les poules sont nourries

    avec des granulés contenant des :

    antioxydants (E300 à E311),

    arômes,

    émulsifiants: alginate de calcium,

    conservateurs : acide formique,

    colorants : capsanthéine,

    agents liants: lignosulfate

    et enfin des appétants : glutamate de sodium, pour qu'elles puissent

    avaler tout ça.

    Elles reçoivent aussi des antibiotiques, bien entendu, et surtout des

    anticoccidiens. Les oeufs, avant séchage, reçoivent des émulsifiants, des

    agents actifs de surface comme l'acide cholique et une enzyme pour retirer

    le sucre du blanc.

    Le lait provient d'un élevage industriel où les vaches reçoivent une

    alimentation riche en produits chimiques :

    antibiotiques : flavophospholipol (F712) ou monensin-sodium (F714)

    antioxydants : ascorbate de sodium (F301), alphatocophérol de synthèse

    (F307), buthyl-hydrox-toluène (F321) ou éthoxyquine (E324),

    émulsifiants : alginate de propylène-glycol (F405) ou polyéthylène glycol

    (F496),

    conservateurs : acide acétique, acide tartrique (E334), acide propionique

    (F280) et ses dérivés (F281 à E284),

    composés azotés chimiques : urée (F801) ou diurédo-isobutane (F803),

    agents liants : stéarate de sodium,

    colorants : F131 ou F142

    - et enfin des appétants pour que les vaches puissent manger tout ça, comme

    le glutamate de sodium.

    Les huiles, quant à elles, ont été :

    - extraites par des solvants comme l'acétone,

    - puis raffinées par action de l'acide sulfurique,

    - puis lavageà chaud,

    - neutralisées à la lessive de soude,

    - décolorées au bioxyde de chlore ou au bichromate de potassium

    - et désodorisées à 160°C avec du chlorure de zinc.

    - Enfin, elles ont été recolorées à la curcumine.

    La crème de la tarte, une fois fabriquée, reçoit des arômes et des

    stabilisants comme l'acide alginique (E400).

    Histoire des Cerises

    (complété d'apres des éléments de "Aromatherapie" Jean Valnet 1990, Maloine)

    Les cerisiers ont reçu pendant la saison entre 10 et 40 traitements de

    pesticides selon les années.

    * Les cerises sont :

    - décolorées à l'anhydride sulfureux

    - et recolorées de façon uniforme à l'acide carminique ou à l'érythrosine.

    - Elles sont plongées dans une saumure contenant du sulfate d'aluminium

    - et à la sortie, reçoivent un conservateur comme le sorbate de potassium

    (E202).

    Elles sont enfin enduites d'un sucre qui provient de betteraves qui, comme

    les blés, ont reçu leur bonne dose d'engrais et de pesticides. Ce sucre est

    extrait par :

    défécation à la chaux et à l'anhydride sulfureux,

    - puis décoloré au sulfoxylate de sodium,

    - puis raffiné au norite et à l'alcool isopropylique.

    - Il est enfin azuré au bleu anthraquinonique.

    Par ces traitements, les cerises ayant donc perdu tout leur goût, il est

    necessaire d'ajouter un parfum artificiel alimentaire. Ce parfum est une

    recréation synthetique du goût et de l'odeur à partir d'éléments artificiels

    issus de la chimie du pétrole aux prix de revient extrêmement faibles- par

    économie d'echelle - en comparaison du parfum naturel de fruit.

    L'exemple developpé est ici la cerise, mais de tels composés servent à

    recréer aussi bien des parfums artificiels de fraise, d'ananas, de

    framboise, de miel, de caramel, de muguet..

    etc.

    Le parfum artificel de cerise se compose donc des molécules synthetiques

    (donc à la stéréochimie inversée) suivantes :

    - acétate d'ethyle

    - acéthyl méthylcarbinol

    - butyrate d'isoamyle

    - caproate d'ethyle

    - caprylate d'isoamyle

    - caprate d'ethyle

    - butyrate de terpenyle

    - geraniol

    - butyrate de geranyl - acetylacetate d'ethyle

    - heptanoate d'ethyle

    - aldéhyde benzoique

    - aldéhyde p-toluique

    - vanilline

    - essence artificielle d'amande amère SAP

    - essence artificielle de girofle Bourbon

    - essence artificielle de cannelle Ceylan

    - essence de lie de vin .

     

    Ce texte, consacré à "la tarte aux cerises de supermarché" a été rédigé par

    Claude Bourguignon, un ingénieur agronome.

    Pour en savoir plus sur cet ingénieur : http://fr.wikipedia.org/wiki/Claude_Bourguignon

    En espérant qu'il soit bien l'auteur de ce texte !

     

     


    votre commentaire
  • Extrait d'un message reçu suite à un derniers articles sur le sujet :

    PROTECTION DES RIVERAINS CONTRE LES PESTICIDES
    micouraud fabrice
    Je suis un riverain parmi tant d'autres mais je refuse la fatalité lorsque mes enfants sont menacés d'empoisonnement par les pesticides des pomiculteurs. J'ai monté une association et nous avons déposé plainte (une première en France). Nous proposons également à nos Maires d'assumer leurs responsabilités et de prendre des mesures pour nous protéger. Nous avons proposés un arrêté municipal interdisant l'usage de pesticides agricoles dans un rayon de 200 mètres autour des habitations.
    Vous pouvez me contacter car ce n'est pas le problème que d'un village, une région ou un pays, c'est un problème international.

    ...

    Vous pouvez allez voir sur google en tapant mon nom MICOURAUD FABRICE PESTICIDES et vous verrez que nous arrivons a sensibiliser les gens.
    Bien à vous


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique